Interview “Comment j’ai trouvé ma voie” avec Léopoldine du site “A l’aube fée”

Léopoldine est une fée. C’est une fée moderne, douce et pétillante à la fois. C’est pourquoi j’ai voulu voulu vous la faire découvrir dans cette nouvelle série d’interviews que je commence, appelée “Comment j’ai trouvé ma voie”. Par ces interviews je voudrais vous présenter des personnes lumineuses et inspirées qui incarnent pleinement leur mission de vie. Je voudrais vous faire découvrir des parcours, des histoires, des personnalités pour vous inspirer sur votre chemin d’âme. Comment ont-ils trouvé leur mission ? Quelles difficultés ont-ils rencontré sur la route ? Comment y ont-ils fait face ? … Découvrons aujourd’hui le témoignage connecté de Léopoldine…

PS : cet article est publié le jour de son anniversaire … ! C’est la magie des synchronicités  😉

Peux-tu te présenter et nous raconter un peu ton parcours ? Comment en es-tu arrivée à faire ce que tu fais aujourd’hui ?

15310324_1274998472571233_1093631396_nBonjour Jenna ♡ Bonjour à toutes et tous ♡
Je suis Léopoldine, Naturopathe et fée à temps plein *rire*. Je me présente aussi souvent comme une co-créatrice d’harmonie, car selon moi cela définit plutôt bien la Naturopathie.
C’est toujours un exercice périlleux de parler de soi, mais je vais essayer… Je n’ai pas commencé par faire des études liées à la nature et à tous ses trésors. Loin de là en fait. Je viens d’une formation plus ou moins classique : un bac Littéraire en spécialité et option Art. Puis j’ai souhaité dans un premier temps me diriger vers la psychologie et finalement j’ai choisi des études dans la communication en écoutant ce que mes proches me disaient sur les débouchés en psycho. Suivre sa petite voix intérieure c’est le plus important et c’est ce que j’ai appris par la suite ♡. Lorsque j’ai commencé à m’intéresser justement au développement personnel et à écouter la petite voix intérieure qui avait soif de sens dans sa vie : J’ai changé de cap. Je me suis dirigée vers l’esthétique et le maquillage pour un côté plus artistique dont j’avais besoin à ce moment-là. Une reconnexion à ma créativité. Après plusieurs remises en question et toujours pas plus de sens… J’ai fini par tout lâcher au sens propre et figuré pour tout reconstruire loin de Paris. Besoin viscéralement de me retrouver et de reconstituer le puzzle/essence de ma vie. Ma mission…


Comment as-tu su que tu avais trouvé ta voie ?

Pour tout te dire, j’ai eu des doutes. J’avais peur de me “tromper” encore une fois. Je culpabilisais beaucoup sur l’argent dépensé pour “rien”. C’est ce que je me disais encore il y a deux ans. J’ai tout de même suivi mon cœur et ma curiosité. Je savais ce que je ne voulais pas et je savais aussi du coup ce que je voulais. J’ai pris le temps d’y réfléchir de voir si cela ne s’estompait pas au bout de plusieurs mois. Et comme ce n’était pas le cas et que je me sentais toujours appelée à me diriger vers la Naturopathie, j’ai foncé. La vie c’est aussi prendre des risques. Jouer le jeu de l’Univers tel un coyote, sans pour autant être sûr de ce qu’il se passera et ne pas prendre cela trop au sérieux. Suivre sa curiosité, tel un fil d’Ariane est aussi essentiel. La Naturopathie était tout de même un coup de cœur, mais j’en ai beaucoup *rire*. Ce que je ne savais pas, c’est que je tomberais profondément amoureuse de cette discipline. Et bien au-delà de ça. Je savais que c’était mon choix. Ma mission n’est pas de faire de la Naturopathie : C’est un outil. Ma mission de vie est d’éveiller et d’inspirer d’autres personnes (principalement des femmes) en leur montrant qu’on peut se reconnecter à soi, redonner du sens, s’épanouir et vivre une vie harmonieuse. Rien que ça ? Et la Naturopathie est un coffre aux mille et uns trésors pour y parvenir.
J’ai aussi appris, que je ne m’étais pas trompée durant mes études d’avant, que tout avait un sens et était utile pour m’amener là où j’en suis aujourd’hui. Rien que d’avoir compris cela et l’assimilé a été un grand pas en avant.


As-tu rencontré des difficultés ? Comment y as-tu fait face ?

Oui j’en ai rencontré et j’en rencontre toujours. J’appelle plutôt cela des défis. En fait, ce ne sont pas véritablement des difficultés, mais des challenges. J’aime beaucoup voir les défis que la Vie nous envoie comme une façon de nous dire : “Alors, tu renonces ou tu t’accroches ? Peut-être qu’il faudrait juste que tu réévalues ta façon de voir ou de faire les choses, tu ne crois pas ? Et si tu avais plus confiance en toi ? Il y a un apprentissage à la clé, je te l’offre sur un plateau…” La première difficulté et celle qui revient en général : c’est moi-même. Mes doutes, ma culpabilité, mon égo et ma peur qui s’emmêlent et des fois… me bloquent la route. Dans un premier temps j’accueille, j’écoute et je respecte le processus. Puis il arrive le moment où je reprends les rennes de ma vie en les mettant en sourdine, pour avancer. Il y a aussi les difficultés d’abondance financière et matérielle. En général, je ne manque de rien. Côté abondance, j’ ai confiance que tout arrive au bon moment. Financièrement, c’est moins le cas, mais cela finit toujours par arriver et je finis par trouver une solution. Là-dessus, rien à redire : Je vis bien avec des produits bio (le plus possible), un toit sur ma tête, du linge et des vêtements propres et j’arrive aussi à me faire des petits plaisirs ?

les essentiels de Léopoldine
Les essentiels de Léopoldine


As-tu du faire certains sacrifices, renoncer à certaines choses ?

Lorsque j’ai quitté Paris, j’ai renoncé à plusieurs choses : *Une partie de mon indépendance et la sécurité financière apparente : un appartement, un salaire de 1300-1400€ avec primes de ventes. Je n’ai pas retrouvé tout cela en quittant Paris. Je me suis installée quelques temps chez ma petite maman, pour me reconstruire et j’étais au chômage. *J’ai aussi renoncé à une relation de presque 4 ans, car même si la personne qui partageait ma vie à ce moment-là m’avait permise de grandir et prendre conscience d’un retour à moi essentiel… Nous n’avions plus rien à nous apporter de plus. Cela n’a pas été simple ou sans douleur. Mais c’était uniquement les dernières retenues dues aux sentiments partagés. *Puis une fois partie vers de nouvelles aventures… Totalement hors de ma zone de confort : J’ai vécu toute ma vie dans la jolie ville de Paris. Et là, je partais découvrir de nouveaux horizons (non pas inexplorés… mais non découverts au quotidien). C’est là que le bilan et la reconstruction ont commencé. J’ai passé en revue toutes mes addictions… Ce qui est étonnant c’est qu’il y a eu moment de recrudescence de celles-ci, avant de lâcher-prise pour de bon. Puis vient le moment où il faut lâcher, aussi les blessures plus profondes. Plus on avance en développement personnel et plus on touche au cœur de soi. Depuis plusieurs mois je travaille sur une addiction particulière. J’ai un TOC (trouble obsessionnel compulsif)… Suite à la motivation et à la libération d’autres sources d’addictions. Je me suis décidée à m’occuper plus amplement, parce que je pense fermement que si on le souhaite (magie de la volonté), avec les bonnes clés (naturelle et bienveillante), de la douceur envers soi (beaucoup, beaucoup) et de la patience (un pas après l’autre) on peut arriver à se défaire de nos troubles ♡. Bien que la société n’aie pas encore réussi à trouver de “remède miracle” et nous dit que cela est pratiquement incurable.


Comment te sens-tu depuis que tu t’es lancée ? Qu’est-ce que ça t’a apporté ?

Je me sens en un mot : Libre. Libre d’être moi. Libre de gérer mon temps, de respecter les rythmes de mon corps. Libre d’ouvrir la cage de ma créativité. Libre de scintiller de ma lumière. Pleinement. Libre de partager la joie que je ressens autour de moi… Cette sensation n’a pas de prix. Pour moi elle est même devenue vitale ♡
Cela m’a apporté beaucoup en fait. La sensation de liberté bien sûr, mais aussi le goût de l’organisation (je suis en train de le mettre en place dans ma vie, vive le bullet journal !); du partage; de fabuleuses rencontres, graines précieuses semées par la vie sur ma route (comme la tienne ♡) et une qualité de vie que je ne pensais pas avoir avant… Revoir mon alimentation, savourer et créer avec la nourriture de délicieux plats enchantés; me remettre au sport à mon rythme et y inclure la notion de plaisir (yoga, marche en pleine nature…); travailler sur moi et être passionnée par cela, découvrir de nouveaux outils tous plus inspirants et merveilleux; apprendre tous les jours de nouvelles choses passionnantes et par-dessus tout adorer cela !

Comment as-tu mis tes talents au service de ton projet ?

Ah la question piège ! *rire* Il m’a déjà fallu dans un premier temps connaître mes talents… j’avais toujours été persuadée que j’étais moyenne en tout. Ou presque. Et pourtant si l’art, l’esthétique et le maquillage m’ont appris une chose c’est qu’il y a trois clés… La passions/joie, la pratique et la persévérance. J’ai utilisé les talents que j’avais acquis (communication, analyse, esprit de synthèse, capacité de mettre en valeur un produit/une personne, expériences, prises de consciences…) et ceux qui m’étaient naturels (la créativité, l’imagination, ma curiosité et passion, l’écriture…). Selon moi, nous sommes un ensemble de tout cela… et pour créer un projet on a besoin de la somme de ce qui nous est naturel et ce que l’on a appris. Même si tout ne fais pas sens au départ. J’utilise tout en fait !


Où en es ton activité aujourd’hui ? En vis-tu ? Comment ça progresse ?

Aujourd’hui je suis en train de refaire totalement la partie professionnelle du site pour la dédier à la Naturopathie. Elle devrait être disponible courant Décembre. On pourra y retrouver : pourquoi consulter, comment se passe une séance avec moi et bien évidemment les services, tarifs et la prise de rendez-vous. Cela progresse du coup en douceur et pour le moment, c’est en pause. Avant… mon activité était axée sur le bien-être, mais surtout le développement personnel et les émotions. De plus, je suis une personne sensible (et même hypersensible ♡) et intuitive (comme nous tous ♡) je ressens que mon activité reprendra et pourra enfin réellement démarrer une fois la mise à jour en place et compléter. Je n’en vis donc pas encore. Le mois dernier cependant, j’ai pu toucher mon premier salaire d’auto-entrepreneure ♡ Les bonnes choses prennent parfois un peu de temps… mais j’ai confiance. Je sais que je suis à ma juste place cette fois et alignée avec mon corps, mon cœur et mon âme.

10-5
Des conseils pour celles qui ont un rêve, un projet, et qui n’osent pas ?

” Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.” Jacques Brel
Lance toi… C’est souvent plus facile à dire. Mais mieux vaut avancer un pas après l’autre même un pas qui te paraît minuscule, infime… Que de ne pas sauter le pas, que de vivre des regrets plus tard. Je ne dis pas que c’est facile tous les jours, que tu réussiras du premier coup, mais tu apprendras de tes faux pas, de tes maladresses et cela forgera ton expérience jolie fée. Tu seras alors plus forte, plus sûre de toi, plus habile, plus juste, alignée et libre d’être toi que tu ne l’as jamais été. N’attends plus ♡ Fais un premier pas, même le plus facile, le plus simple, le plus à ta portée. Celui-là compte aussi. Tu comptes aussi. Tu es aussi précieuse que tes rêves.


Où te retrouver ? Une actualité ?

On peut me retrouver sur mon site internet : www.alaubefee.com ; mais aussi les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Youtube, Pinterest et tout récemment Twitter !

Oui, j’ai un webinaire (conférence virtuelle gratuite) en préparation dans le chaudron pour janvier 2017 avec comme ingrédient principal la Naturopathie : “Ton premier rdv Naturo-Fée” et un Atelier sur les Chakras au féminin sur Nantes et en ligne dont les inscriptions ont déjà commencé ♡

Cliquer ici pour avoir plus d’information sur les ateliers et le webinaire.

Merci à toi Léopoldine !

Commentaires

  1. Un interview vraiment très inspirant et encourageant, merci pour cette belle découverte!
    Je m’y retrouve en partie vu que moi aussi, je me suis mise sur le chemin de l’entrepreneuriat bien que plus orienté vers le graphisme que vers le développement personnel et je me suis retrouvée dans ses difficultés et ses débuts difficiles et surtout aussi dans sa joie d’éprouver une telle liberté!

    1. JennaB

      Merci pour ton commentaire ! 🙂 Oui son témoignage est vraiment inspirant, et je me retrouve également dans ses propos. L’entrepreneuriat est une vraie aventure !

  2. Bravo à toi ma jolie Léopoldine, tu es une belle personne inspirante, authentique et remplie de joyaux intérieurs. 🙂
    Je te souhaite plein de bonheur, d’abondance et de lumière pour la suite de tes projets.

    Merci Jenna d’avoir ouvert ton site à cette magnifique être qu’est Léopoldine !!! 🙂

    Bon weekend à vous deux et à bientôt. 🙂

    1. JennaB

      Merci Laurie pour ton doux commentaire ! C’est exactement ça, pleine de joyeux joyeux ! 😉 Merveilleux week-end à toi !

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.