Comment vivre sa spiritualité au quotidien ?

Etant une personne connectée, voici une question que je me suis moi-même posée à plusieurs reprises. Ce n’est pas toujours facile de vivre sa spiritualité au quotidien, surtout lorsqu’on a un travail dans une entreprise, ou que l’on est à l’école ou à l’université. Pas toujours facile de concilier la réalité du quotidien, les aléas de la vie matérielle, et la part de notre âme qui vibre plus haut, qui voudrait que tout soit simple, que la communication soit instantanée sans le recours aux mots, que l’espace et le temps ne soient pas si lourds. C’est vrai, vivre une vie matérielle une fois que l’on s’est (r)éveillé est parfois difficile. Une grande partie des gens qui nous entourent n’ont pas encore acquis ce niveau de conscience et cela peut se révéler frustrant dans les échanges et les rencontres. Alors, comment réussir à vivre sa vie matérielle tout en étant éveillé ? 

Nous avons choisi cette vie

La première étape – et j’ai parfois eu du mal à l’accepter – est de reconnaître l’importance de vivre cette vie matérielle et physique, sur la planète Terre. Oui, nous avons choisi de venir nous incarner ici pour une bonne raison ! Nous avons décidé en toute conscience d’âme de venir faire l’expérience du monde physique et d’une certaine déconnexion avec notre âme véritable. Alors rappelez-vous sans cesse que cette vie n’est qu’une immense expérience ! Un jeu que l’on a désiré jouer, et pour lequel nous avons abandonné pendant un temps la douceur du monde spirituel. Cela permet de prendre du recul sur les tracas du quotidien comme sur les grandes épreuves de la vie.

Être soi-même

woman-570883_960_720Ce qui est difficile, voire frustrant, lorsqu’on est éveillé, c’est le décalage de conscience et de taux vibratoire avec les autres. Forcément, les points de vue et la façon de vivre sa vie sont différents. Mais n’oubliez jamais de rester dans le non-jugement, car chacun est venu vivre sa propre expérience. Alors, comment agir lorsqu’on est face à des personnes qui ne vous comprennent pas, ou qui risquent de ne pas vous comprendre ? Restez vous-même, fidèle à vos valeurs et à votre mode de vie. Ne cachez pas cette partie de vous un peu “illuminée”, car même si elle est incomprise en apparence, elle est la lumière pour une autre âme ! Je suis végétalienne, et je dois très souvent faire face à des personnes qui ne comprennent pas ce choix, qui en rient ou qui se sentent mal à l’aise car eux mangent de la viande. Je sais pourtant que même si les gens ne sont pas prêts à adopter ce mode de vie, une graine est germée. Rien qu’en étant là, j’incarne un choix, qui me rend heureuse et en bonne santé. J’incarne une expérience positive. Et c’est ainsi qu’on ouvre les consciences !

N’ayez donc pas peur d’être qui vous êtes, entièrement, d’assumer vos passions et vos idées au grand jour, dans le respect de l’autre.

S’aménager du temps

meditation-338446_960_720.jpgDans une journée, on doit souvent faire le “grand écart vibratoire”. On s’adapte en permanence au lieu et aux interlocuteurs selon le moment, et la situation. Lorsqu’on travaille ou que l’on est à l’école, on abaisse ses vibrations pour pouvoir se sentir relativement à l’aise dans son environnement. Je fais souvent cette expérience : le matin, je suis emplie d’une très belle énergie, en total alignement, je suis inspirée et prête à rayonner bonheur et joie de vivre. Je vais ensuite travailler (je suis en stage), et je sens cette énergie décroître au long de la journée, me laissant parfois une sensation de “vide”, jusqu’à ce que je rentre chez moi le soir. Je sais que je vais me retrouver et que j’ai rendez-vous avec mon être intérieur, qui peut alors prendre toute la place. C’est pourquoi, si vous avez un travail qui ne vous épanouit pas pleinement, il est vital de s’aménager du temps pour vivre en alignement profond avec son être intérieur. Méditez, tirez les cartes, écrivez, dessinez, priez, dansez, lisez, regardez des vidéos… Profitez aussi des repas pour être en pleine conscience. Faites des choses qui vibrent avec votre cœur.

Faire le grand saut

sillhouette-1208271_960_720.jpgLa meilleure façon de vivre sa spiritualité au quotidien reste… d’en faire son quotidien ! Ce que je vis actuellement, c’est un appel de mon âme à vivre pleinement dans ce que ressent mon âme. S’écouter, pour transformer sa vie et vivre pleinement sa spiritualité à toute heure de la journée. Pour ça, nul besoin de devenir chaman ou thérapeute en reiki (sauf si c’est ce à quoi aspire votre cœur), mais suivez vos aspirations profondes. Écoutez votre intuition, suivez votre passion et ajoutez tout ça à vos talents (bien sûr que vous avez des talents, nous en avons tous !) et lancez vous dans ce que vous aimez faire ! Connectez avec des gens qui vous ressemblent, avec des âmes qui vibrent sur le même plan que vous. Sur internet, vous trouverez des accompagnements pour vos guider dans vos projets et pour vous inspirer… Alors, on y va !

Avec un torrent de lumière,

Jenna

Rejoignez-moi sur la page Facebook : Jenna Blossoms

Commentaires

  1. patricia

    Je tombe sur cet article par hasard … ou presque
    Quelle énergie !
    Quelle vitalité !
    Quel enthousiasme !

    M E R C I

  2. Ngako annemarie

    Bjr. Je suis très heureuse d’être avec vous, j’ai vraiment besoin de vivre ma spiritualité, sans faille. Merci accepter moi. Je suis à bout.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.