Se reconnecter avec la Terre

Notre mode de vie actuel nous a bien souvent déconnecté de la nature, et du lien qui nous unit à notre merveilleuse planète Terre, Gaïa. Il n’y a qu’à regarder la façon dont on rase les forêts, pratique l’agriculture, élève les animaux, utilise les minerais… Pourtant, nous sommes tous intrinsèquement et fondamentalement dépendants de la Terre. On se nourrit de ses ressources, on vit à sa surface, on respire son air, on dépend de ses lois physiques. La diversité des règnes minéral, végétal, animal et humain est telle que cela mériterait qu’on s’arrête un instant pour le contempler. 

Se reconnecter à la Terre ne signifie pas revenir à un mode de vie de 200 ans en arrière, de quitter son mode de vie urbain et de partir vivre dans une hutte dans les bois ! C’est avant tout une question de conscience, comme toujours. Nous faisons entièrement partie de la Terre, car en tant que corps de matière, nous imprimons notre marque sur son sol et interagissons avec les autres règnes. C’est pourquoi, être déconnecté de la Terre nous coupe d’une partie de nous-même. Il existe une partie de nous même qui sait, car rappelons-nous que nous sommes issus d’une immense lignée d’hommes et de femmes qui ont vécus avant nous sur ce sol et ont acquis des savoirs et des expériences merveilleusement utiles. Nous développons aujourd’hui des maladies que nous soignons avec des molécules de synthèse à l’apparition du moindre symptôme, sans écouter ce corps qui est par essence, une création de la nature. Regardez comme lorsqu’on replante un végétal au mauvais endroit ou si on ne l’arrose pas, il se dessèche et meurt. Regardez comme lorsqu’on coupe la branche d’un arbre celle-ci repousse. Regardez comme un animal sait se nourrir des plantes dont il a besoin. Notre corps n’est pas différent du reste de la nature, puisqu’il EST nature. Et ce serait lui faire un immense cadeau que de reconnecter avec la Terre, et donc avec cette part de nous-même. Comment faire ?

Avant tout, il ne s’agit pas de “faire” quoi que ce soit de différent ou de plus, mais de vivre en insufflant cette conscience dans notre vie quotidienne. Sentir au fond de soi que nous sommes liés à la vie de la Terre et à celle de tous ses habitants. Certains conseils et exercices peuvent tout de même vous aider à ressentir cette connexion !

forest-868715_960_720

Gratitude attitude

La gratitude, c’est un sentiment fabuleux et magique, qui vous donne le sentiment que chaque chose est à sa place dans le monde. Vous ne pouvez jamais être “trop” reconnaissants !

Soyez donc reconnaissants dans vos gestes quotidiens : avant de manger, par exemple. Ces quelques secondes qui précèdent le moment où vous prenez votre fourchette en main, dites merci. Intérieurement, en silence, ou à haute voix. Merci aux végétaux de nourrir votre corps, de vous donnez vitamines et nutriments pour que vous soyez en parfaite santé. Merci au soleil et à l’eau de leur avoir apporté de quoi pousser. Merci aux personnes qui ont travaillé et accompagné ces aliments, pour qu’ils se retrouvent dans votre assiette.

fallow-deer-984576_960_720.jpgRemerciez aussi vos animaux (ou les animaux en général). D’être là, de vous accompagner chaque jour, de vous apporter leur amour inconditionnel, sans jamais vous juger. Dépourvus du mental/ego, ils nous rappellent comment vivre le moment présent, comment écouter ses justes besoins (sans être dans la restriction ou dans l’excès), ils nous montrent comment ne pas être dans le jugement.

Remerciez la nature de nous accueillir. Quand vous vous promenez dans la forêt, dans un parc, près de la mer, dans la montagne. N’oubliez pas que vous êtes des visiteurs sur cette planète. Rappelez-vous d’être dans le respect et la gratitude pour l’accueil qu’elle vous offre.

Manger végétalien

fruit-legumes-coeur_400_400.jpgSe nourrir uniquement grâce aux végétaux est une façon de se reconnecter avec la Terre. En premier lieu, vous faites du bien à votre corps ! C’est de la vie que vous insufflez dans votre organisme. Vous faites aussi un cadeau à la nature, car l’empreinte en CO2, en eau et en surface de terre de production est considérablement réduite.

Mais surtout, cesser de manger des produits animaux, c’est retrouver une part de compassion et de respect pour le vivant. C’est remettre de la conscience dans ce que nous mangeons et consommons. C’est agir pour mettre en place le monde que nous voulons voir émerger demain. C’est être en paix avec le vivant. Avez-vous réellement envie de vous nourrir d’un animal mort ? Ou même de son lait ? Écoutez ce que votre corps et votre cœur vous disent.

Aimez-vous

beach-193786_960_720.jpgSoyez doux et aimant avec vous-même. Rappelez-vous, vous faites entièrement partie du cycle de la nature.  Vous êtes fait de la même matière que tout ce qui vous entoure, vous émanez de la même source. Comme tout ce qui est sur Terre, notre présence physique est éphémère. Nous naissons et nous mourons. Mais nous avons autre chose en nous, et il ne tient qu’à nous de laisser émerger tout le potentiel qui nous habite pour faire de notre expérience terrestre une belle aventure. Nous avons en nous toutes les clés et tout le savoir pour évoluer en paix sur la planète. Alors aimez-vous sans limite.

Exercices pratiques

Faire un câlin d’arbre

étreindre-des-arbres-3.jpg

Voici un exercice génial se reconnecter avec la nature et ressentir les liens d’amour qui lient tous les êtres. Et il n’y a rien de plus simple ! En allant vous promener dans la nature, dans la forêt, dans un parc, dans votre jardin, en fait n’importe où vous pouvez trouver des arbres, choisissez-en un (ou plusieurs), avec le cœur et entourez-le de vos bras. Posez vos mains dessus. Ressentez l’énergie qui y circule, la vie qui y est présente. Ressentez l’amour qui vous unit à cet arbre, dites-lui que vous l’aimez et que vous le remerciez pour l’air qu’il vous offre, pour sa présence rassurante. Je vous garantis un transfert d’énergie, une augmentation de votre taux vibratoire et une belle expérience de proximité avec la nature !

Manger en pleine conscience

strawberries-909498_960_720Dans la suite de ce dont nous avons déjà parlé plus haut, voici un exercice à faire de temps en temps pour se reconnecter avec l’énergie de notre nourriture et faire la paix avec notre assiette. Manger en pleine conscience, c’est un peu la méditation du moment du repas. De temps à autre, lorsque vous êtes seul et dans un endroit calme, mangez dans le silence, sans distraction. Concentrez-vous sur les couleurs, les odeurs, les goûts et textures de chacune de vos bouchées. Soyez présent, à vous-mêmes, vos pensées, et vos gestes. Ressentez la joie de vous nourrir et d’apporter de l’énergie à votre corps. Ce doit être un exercice gai, joyeux et calme. Ce n’est pas parce que vous mangez seul que vous devez vous ennuyer !

Marcher pieds nus

marcher_pieds_nus_cest_bon_pour_la_sante.jpgVous rappelez-vous la dernière fois que vous avez marché pieds nus ? Et que vos pieds ont touché l’herbe ? Malheureusement, nos sommes aussi physiquement déconnectés de la nature. Le bitume et nos chaussures sont très pratiques, mais quel bonheur de redécouvrir la sensation enfantine de sentir l’herbe fraîche, la terre humide, ou le sable sous ses pieds. Amusez-vous dès que vous le pouvez à retirer vos chaussures et à faire quelques pas au plus proche de la Terre. Sentez comme elle est vivante ! Ressentez chaque sensation de vos pieds sur le sol. Vos pieds sont d’ailleurs votre lien à la Terre et la partie de votre corps la plus proche de celle-ci ! Cet exercice est une façon de se décharger de ses tensions et d’augmenter sa fréquence vibratoire.

Méditation des racines

Enfin, voici un petit exercice de méditation très connu mais néanmoins très utile. Assis ou debout, les pieds ancrés dans le sol, visualisez que des racines partent de vos pieds et descendent sous terre. Ces racines prennent de l’espace, cassent la croûte terrestre pour descendre profondément. Elles prennent de la place sous terre, s’étendent sans limite, et descendent toujours plus profondément. Elles finissent par atteindre le centre de la Terre, son cœur énergétique, le feu de vie de la planète. Alors, vos racines se chargent de cette énergie, couleur rouge vif. Visualisez que cette énergie rouge remonte le long de ces racines, jusqu’à arriver à vos pieds. Sentez cette vibration et cette chaleur, portez votre conscience sur vos pieds, vos chevilles, vos mollets, vos genoux et vos cuisses, votre bassin, votre ventre et enfin votre cœur. Cette énergie se diffuse dans votre corps et vous apporte toute l’énergie, l’amour et la guérison dont vous avez besoin en cet instant.
roots-900653_960_720.jpg

Il nous faudra répondre à notre véritable vocation, qui n’est pas de produire et de consommer jusqu’à la fin de nos vies, mais d’aimer, d’admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes.

Pierre Rabhi

 

Et toi, que fais-tu pour te connecter à la Terre ? Partage tes conseils et tes inspirations dans les commentaires !

Avec un torrent de lumière,

Jenna

Rejoignez-moi sur la page Facebook : Jenna Blossoms

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.