peurs ou signes

Peurs du mental ou vrais signes pour changer de voie ?

J’ai reçu l’autre jour la question de Fiona qui me demandait :

“Comment faire la différence entre ses peurs et son instinct ? C’est-à-dire, comment revenir à la source qui va nous permettre de distinguer les signes qui nous indiquent que nous ne sommes pas sur notre “chemin de vie” (et qui donc nous aideraient à revenir vers lui), des peurs qui justement nous en éloigneraient. En d’autres termes, comment savoir si ces doutes sont des signaux qui nous indiquent qu’il faut changer de chemin, où s’ils ne sont que le résultat de peurs illusoires et limitantes ?”

Merci Fiona pour cette question !

Peurs ou vrai signe ? Comment faire la différence ?

Lorsque les peurs arrivent, le mental se réveille et vous fait penser :

Est-ce moi qui me bloque et m’empêche d’avancer à réaliser mes rêves ou est-ce un signe que cette voie n’est pas faite pour moi et que je dois changer de direction ?

Lorsque c’est ton âme qui parle, ton instinct qui te guide, ce n’est pas dans le raisonnement que tu sauras si tu dois continuer ou pas, c’est dans ton ressenti intérieur.

Dans ton plexus, tes émotions, ton “feeling”, tu auras une impression de fermeture. Ce sera quelque chose de désagréable, comme un sentiment de ne pas être à ta place. Cela signifie qu’effectivement tu dois ajuster quelque chose et que cette voie n’est pas tout à fait la bonne pour toi.

C’est un peu comme quand tu manges quelque chose de mauvais. Le goût, qu’il soit sucré, salé, amer ou acide, ne te plait pas, peu importe ton raisonnement ou si tu essayes de te forcer “rationnellement”.

Au contraire, si tu ressens en dépit des peurs, une joie ou une excitation, un sentiment qui te fait dire “je me sens appelé à y aller !” alors c’est que ces peurs que tu manifestes ne sont que des pensées négatives ou des croyances limitantes.

Les peurs habituelles sont : c’est dangereux, je vais rater, je vais perdre quelque chose, on va me juger etc… Ces peurs-là – peu importe le sujet – sont des opinions erronées sur vous-même.

Un exercice facile

Pour savoir si votre projet ou votre idée est bonne pour vous, voici un exercice que vous pouvez faire :

Projetez-vous dans la réalité et visualisez-vous en train de vivre ce que vous avez peur de faire. Imaginez que tous les risques potentiels sont éliminés. Personne ne vous jugera, vous n’avez aucun risque de perdre votre sécurité financière ou de vous mettre dans un quelconque danger, vous êtes sûr de réussir etc…

Comment vous sentez-vous ? Qu’est-ce que cela déclenche en vous ?

Si la réponse est : joie profonde, sentiment d’être à votre place, plaisir et liberté… Alors c’est une direction que vous devez suivre.

Au contraire, si vous ressentez : indifférence, frustration, sentiment de revanche ou de pouvoir enfin faire vos preuves, impression de ne pas être vraiment à votre place… alors cette voie n’est pas adaptée à qui vous êtes et à ce à quoi vous aspirez vraiment.

C’est aussi un super exercice pour vous aider dans la quête de votre mission de vie !

Facile, non ? 😉

Et vous, quels sont les décisions qui vous font hésiter en ce moment et vous confrontent à vos peurs ?

Je vous envoie un torrent de lumière et n’hésitez pas à partager cet article si vous l’avez trouvé utile !

Jenna

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.