J’ai été enlacée par Amma

Le 26 octobre 2016, vers 9h du matin, j’arrive dans une salle immense aux bonnes odeurs d’épices indiennes et d’encens. Ça fourmille déjà de monde. Les bénévoles ont une organisation bien rôdée et nous font passer de file en file, jusqu’à nous octroyer un ticket qui détermine le moment où l’on pourra bénéficier du « darshan », ce que tout le monde ici est venu chercher.

Le « darshan » est un terme sanskrit utilisé dans l’hindouisme pour qualifier une vision avec le divin. Car Amma est considérée, en Inde et dans le reste du monde comme une guide spirituelle majeure. Appelée  « Mata Amritanandamayi », qui signifie « Mère de la Béatitude immortelle », elle a aussi le statut de Mahatma, (« grande âme ») au même titre que Gandhi. Le darshan, c’est donc cette rencontre avec Amma, qui vient diffuser ses énergies d’amour en offrant son étreinte maternelle à quiconque souhaite la recevoir.

« Il y a une chose qui pour moi est naturelle, c’est d’aimer. De moi, l’amour s’écoule en permanence vers la création. »

Sri-20Mata-20Amritanandamayi.jpgLa guru de 63 ans est née dans le Kerala, une province du Sud de l’Inde. Dès sa jeunesse, elle montre des signes de grand éveil spirituel. Elle médite pendant des heures, vient en aide aux personnes les plus démunies autour de chez elle et commence déjà à étreindre des inconnus pour les réconforter. Toucher ces personnes (qui plus est lorsque ce sont des hommes), n’appartenant pas à sa caste, est un comportement déplacé pour une jeune fille indienne de son âge. Elle se fait battre et réprimander, mais elle continue malgré tout. Cette jeune fille spéciale commence à attirer les curiosités. Après avoir quitté sa famille et vécu dans la rue, son message d’amour commence à se répandre en Inde, puis ailleurs dans le monde.

Aujourd’hui, elle consacre sa vie à l’Amour, qu’elle affirme être sa religion. Elle a fondé l’ONG « Embracing The World » qui œuvre dans les domaines de la lutte contre la faim et de la pauvreté, de la santé, de l’éducation ou encore à la promotion de l’écologie, principalement en Inde mais aussi ailleurs dans le monde. Et bien sûr le darshan, qu’elle a déjà donné à plus de 36 millions de personnes dans les 6 continents. Elle embrasse les gens quatre jours par semaine dans son ashram en Inde, sans répit, et fait chaque année une tournée dans toute l’Inde, en Amérique et au Canada, en Europe et au Japon. Elle réunit des milliers de personnes à chaque fois, et de huit à vingt heures par jour, sans trêve, elle diffuse l’Amour. L’année dernière en France, 20 000 personnes ont été prises dans les bras d’Amma en trois jours seulement.

 « Je suis là depuis 6h du matin, et il y avait déjà beaucoup de monde ! »

Mata_Amritanandamayi.jpgJe discute avec des visiteurs et des bénévoles, et beaucoup sont venus très tôt. Car l’attente fait partie de la journée ! A 11h, Amma arrive, dans son traditionnel sari blanc. Elle nous fait faire une méditation magnifique et puissante, en nous demandant notamment d’imaginer des pétales de fleurs blancs qui tombent sur le monde, et de ressentir la joie d’une mère qui retrouve ses enfants.

Puis commence l’étreinte. Les personnes, les unes après les autres, vont se blottir dans le sari d’Amma, qui les enlace comme ses propres enfants. Cet acte si pur, si beau, est la quintessence d’un amour réduit à sa plus simple expression. Sans mots, sans discours, elle offre la chose la plus précieuse, que nous passons notre vie à chercher, l’Amour. Des hommes, des femmes, des jeunes, des moins jeunes, des couples, des enfants, des malades et des bien-portants, chacun vient vivre cette expérience qui n’a d’égard ni pour l’âge, le sexe ou la condition sociale. Certains se relèvent en pleurs, d’autres un peu sonnés, d’autres encore avec un beau sourire. Et cela continue, des heures durant, sans qu’Amma ne se lève, ne mange ou ne prenne de pause. C’est à peine si on la voit boire une gorgée d’eau. Il faut le voir pour le croire. Avec la même intensité à chaque fois, elle enlace, inlassablement.

« Je me sens bien. Je me sens protégée »

Amma-Darshan.jpg

A 21h, soit 12h après être arrivée, vient enfin mon tour. Je me déchausse, monte les escaliers et patiente quelques secondes sur une chaise. Puis je m’agenouille, et Amma m’enlace. Son sari sent bon, et l’espace de quelques secondes, plus aucune pensée ne vient me troubler. Elle me dit à l’oreille « Ma chérie » plusieurs fois. Je me sens bien. Je me sens protégée. Je me sens portée par une joie sereine. J’en ressors avec le sentiment d’être connectée, à l’Amour mais aussi aux autres humains. Nous qui cherchons tous à ressentir l’Amour inconditionnel, Amma montre un exemple riche d’enseignements. Nous sommes tous les mêmes, dans notre quête d’Amour. Et nous sommes tous aimés de la même façon, sans limite et sans condition de ce que nous pouvons faire, dire ou penser. Cette voie vers l’Amour est en chacun de nous, et nous devons réapprendre à cheminer dans cette direction. N’allez pas voir Amma pour chercher quelque chose que vous n’auriez pas déjà en vous. Allez voir Amma pour vous souvenir que vous êtes aimés inconditionnellement et que vous seul pouvez ouvrir votre cœur.

« Efforçons-nous de vider l’intellect des pensées inutiles et de remplir notre cœur d’amour. C’est la solution à toutes les souffrances et à la confusion générale de la société moderne. » Amma

Et vous, avez-vous déjà rencontré Amma ?

Commentaires

  1. Alice

    Tout comme toi ma chère Jenna, cette année j’ai ressenti l’appel très fort. Une nouvelle dimension d’amour s’est ouverte en moi je crois, alors qu’il y a encore 1 an ça ne me parlait pas! Je vais donc la rencontrer à Toulon le 9 novembre prochain 🙂

    1. Oh, ça alors ! Décidément nos chemins se croisent et s’entrelacent sous bien des aspects… Je te souhaite une belle rencontre et une fabuleuse étreinte maternelle. C’est du féminin sacré qui coule à torrent !

  2. Melanie

    Merci beaucoup pour cet article ! J’aurai aimé venir voir Amma…j’espère pouvoir l’année prochaine. ..
    Merci en tout cas, car grâce a toi, j’ai vécu ton étreinte a distance. Tu retranscris merveilleusement bien ce que tu as vécu
    Mille mercis Jenna ????

    1. Merci Mélanie pour ce si beau commentaire, ça me touche !!
      Elle revient tous les ans, alors tu auras sans doute l’opportunité d’y aller l’an prochain ! En tout cas je te le souhaite. Et je t’envoie plein d’énergie d’Amour, un peu de celles que j’ai reçues d’Amma 😉

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.